Yeux secs - causes et traitement

Le syndrome de l’œil sec ou sècheresse oculaire est une pathologie qui peut toucher tout le monde, plus particulièrement les porteurs de lentilles de contact. En effet, plus d'un tiers des personnes qui consultent un ophtalmologue présente cette pathologie qui peut être très ennuyante dans la vie de tous les jours. Quelles sont les causes des yeux secs ? Comment traiter une sècheresse oculaire ? Découvrez les réponses dans cet article.

Yeux-secs-lentilles

Syndrome de la sécheresse oculaire : définition et symptôme

Nos yeux sont protégés par un film de larmes. En fait, quand nos yeux sont en bonne santé, les glandes lacrymales produisent un film lacrymal. Lorsque nous clignons des yeux, ces larmes se répandent sur toute la surface de l’œil pour l’hydrater et protéger la cornée et l’iris. Puis, elles sont évacuées vers les fosses nasales par les canaux lacrymaux.

Définition de l'oeil sec

Par définition, la sècheresse oculaire se traduit par une déficience ou une absence de larmes. En France, nous sommes près de 4 millions à souffrir de cette pathologie. Lorsqu’il y a sècheresse oculaire, le film lacrymal se déséquilibre et peut se déchirer, soit parce que nos yeux ne produisent pas assez de films lacrymaux, soit parce que la composition de ce dernier a changé.
Seul un examen de l’ophtalmo peut déterminer que vous souffrez d’une sècheresse oculaire.

Pour établir son diagnostic, il va examiner la cornée, la conjonctive et toute la partie antérieure de l’œil, puis évaluer la qualité et la quantité du liquide lacrymal produit.

Symptômes

Des yeux secs peuvent avoir des répercussions sur la vie quotidienne, notamment une difficulté à lire, à travailler devant un écran et à conduire.

Sur le long terme, la sécheresse oculaire peut provoquer une rougeur des yeux, des infections oculaires et des dommages à la cornée. Il est donc important que vous sachiez les symptômes afin d’agir immédiatement.

Généralement, les symptômes des yeux secs sont :
  • Des picotements
  • Des démangeaisons
  • Des sensations de brûlure, de sable ou de corps étranger dans les yeux
  • Une gêne oculaire lorsque vous ouvrez les yeux le matin et une sensation de paupières collées
  • Une sensibilité à la lumière, au vent et à la fumée de tabac.
  • Un besoin accru de cligner des paupières
  • Une absence de larmes dans des situations où elles devraient normalement couler : tristesse, douleur, ou lorsque vous épluchez des oignons
  • Des larmes lorsque vous lisez ou lorsqu’il y a du vent
  • Une sensation d’yeux fatigués
  • Une gêne lorsque vous portez des lentilles de contact.
Pour information, sachez qu’une sensation d’yeux secs ne signifie pas forcément que vous souffrez du syndrome de sécheresse oculaire. Cette sensation peut s’expliquer par des yeux surmenés ou exposés à des produits irritants. Mais, comme le dit si bien l’adage «mieux vaut prévenir que guérir». En cas de doute, consultez toujours votre ophtalmo. Vos yeux sont précieux, prenez soin d’eux.

Pourquoi a-t-on les yeux secs ?

Il existe plusieurs causes possibles aux yeux secs.

Tout d’abord, le syndrome peut être lié à certaines maladies, par exemple le diabète, les maladies auto-immunes, les maladies thyroïdiennes, les allergies, la polyarthrite rhumatoïde, un lupus, la maladie de Crohn, une chirurgie des yeux au laser (la sècheresse oculaire est temporaire) ou une carence en vitamine A. Il peut également résulter de maladies avec atteinte inflammatoire des paupières : allergies oculaires chroniques, psoriasis, dermite séborrhéique et rosacée.

Par ailleurs, la prise de certains médicaments peut également causer un œil sec. C’est notamment le cas des antidépresseurs, des antiarythmiques, des antihistaminiques, des antiandrogènes, des antalgiques, des antidiarrhéiques, des antiacnéiques, des bêtabloquants, des somnifères et des pilules contraceptives. De même, la prise de substances toxiques telles que le tabac, le cannabis... peut causer cette pathologie.

Ce n’est pas tout. Sachez que des changements hormonaux peuvent également être à l’origine des yeux secs : grossesse, ménopause, déficit en testostérone, etc.
En outre, notre environnement peut également causer ce syndrome, par exemple un air sec causé par le chauffage, un air humide causé par la climatisation, le vent, la poussière, la fumée de cigarette, les écrans.

De plus, si vous portez des lentilles de contact de mauvaise qualité ou inadaptées à vos yeux, vous pourrez souffrir du syndrome de la sécheresse oculaire.
Enfin, l’âge est également un facteur qui favorise la sècheresse oculaire. Lorsque nous vieillissons, nous produisons moins de larmes, car nos glandes lacrymales sont atrophiées

Comment les lentilles de contact peuvent-elles causer le syndrome de l’œil sec ?

En principe, pour ne pas abîmer vos yeux, les lentilles de contact se placent sur le film lacrymal, au-dessus de l’iris et de la cornée. Mais, si elles sont de mauvaise qualité ou ne sont pas ajustées à votre vision, elles peuvent déchirer le film lacrymal.
Résultat, vos lentilles de contact vont être en contact direct avec vos yeux et vont irriter la surface oculaire.
C’est pourquoi il est primordial de consulter un ophtalmo avant d’acheter des lentilles de contact. Lui seul peut vous recommander les lentilles adaptées à vos paramètres. En outre c’est également la raison pour laquelle vous ne devez jamais emprunter les lentilles de contact d’une autre personne.

Par ailleurs, lorsque vous achetez vos lentilles de contact, vérifiez toujours leur composition, et plus particulièrement leur teneur en eau. De préférence, ne choisissez pas des lentilles avec hydrogel, car elles ont une forte teneur en eau. On vous explique. Au contact de l’environnement, les lentilles de contact perdent de l’eau. Elles absorbent alors le film lacrymal des yeux pour maintenir leur forme. Plus une lentille de contact a une forte teneur en eau, plus l’eau s’évapore très vite et plus elle nécessite une grande quantité de films lacrymaux.

Privilégiez les lentilles de contact à l’acide hyaluronique, car celles-ci ont une bonne perméabilité à l’oxygène. Ce qui fait qu’elles nécessitent moins de liquide lacrymal.

Sechresse-occulaire-lentilles

Syndrome des yeux secs : quels sont les traitements ?

Les traitements de l’œil sec à disposition des patients sont :

Les larmes artificielles et les gouttes oculaires

Disponibles en pharmacie, ces traitements permettent de pallier le manque d’humidité de l’œil à court terme. Toutefois, choisissez des larmes artificielles ou des gouttes oculaires adaptées à vos lentilles de contact. De même, préférez les doses uniques et sans agents conservateurs, car ceux-ci peuvent augmenter les risques d’irritation et d’infections oculaires.

Sachez que vous pouvez utiliser les larmes artificielles et les gouttes oculaires lubrificatrices aussi souvent que vous le souhaitez en cas de sècheresse oculaire. Dès que vous sentez que vos yeux sont secs, vous pouvez mettre quelques gouttes.

L’hygiène des paupières

En cas de sècheresse oculaire, appliquez des compresses chaudes sur vos paupières (environ 45°C).
Vous pouvez également faire un massage doux ou exercer une pression qui simule le clignement des paupières.

La chirurgie

En cas de sècheresse oculaire, il est conseillé de consulter un ophtalmo quand l’un des cas suivants se présente :

  • Les symptômes persistent malgré le traitement, notamment si vous portez des lentilles de contact.
  • La qualité de votre vue a baissé de manière significative.
  • Vous avez une infection de l’œil de type conjonctivite, kératite, une infection de la cornée ou une infection de la paupière (blépharite).

    Dans ces cas-là, l’ophtalmo peut prescrire de nouvelles lentilles de contact ou une pommade à appliquer chaque soir avant de se coucher pour restaurer le film lacrymal. Dans les cas les plus graves, une chirurgie peut même être envisagée pour favoriser le stockage des larmes à la surface de l’œil.
  • Quand la prévention reste le meilleur des traitements

    Eh oui, si les yeux secs peuvent occasionner des gênes dans la vie quotidienne, la bonne nouvelle est qu’il est parfaitement possible de les prévenir par des gestes simples.

    • Éviter de se frotter yeux et les paupières avec les mains.
    • Arrêter de fumer (pas seulement pour protéger ses yeux, mais aussi sa santé en général).
    • Éviter autant que possible l’air conditionné.
    • Protéger ses yeux du vent.
    • Aérer et humidifier aussi longtemps que possible les pièces de la maison avec des plantes vertes et des humidificateurs d’air.
    • Faire des pauses régulières et cligner les yeux plusieurs fois pendant quelques secondes si l’on travaille devant un écran.
    • Parler de sa sècheresse oculaire à son médecin traitant en cas de prise de médicaments qui la favorisent. Attention, il est interdit de stopper le traitement sans avis médical.

    Pour les porteurs de lentilles de contact, ces précautions doivent être une habitude pour éviter la sècheresse oculaire:

    • Ne pas porter les lentilles de contact pendant une période prolongée.
    • Ne pas porter les lentilles de contact tous les jours pour laisser les yeux se reposer. Prévoir un jour de repos sur la semaine.
    • Éviter le port de lentilles de contact lorsque l’on regarde un écran. De toute façon, vous êtes chez vous, dans votre canapé. Personne ne verra vos jolis yeux.
    • Éviter le port de lentilles de contact en cas de rhume pour éviter la transmission de microbes.
    • Se désinfecter les mains avant de mettre et d’enlever les lentilles de contact.
    • Nettoyer les lentilles de contact avant et après chaque utilisation avec une solution désinfectante pour lentilles de contact.
    • Nettoyer et remplacer régulièrement l’étui de lentilles de contact.

    En espérant avoir pu répondre à toutes vos questions sur les yeux secs et la sécheresse oculaire. Vous avez un doute ou une question sur le choix des lentilles ? L'opticien et l'équipe se tiennent à votre disposition.

    Un doute quant aux lentilles dont vous avez besoin?