Louchez légèrement des yeux. Que constatez-vous ? Surement que les objets ont l’air de se dédoubler. Voilà, vous vous trouvez maintenant dans la peau d’une personne qui a la diplopie ! Cette dernière est un défaut oculaire qui fait manifestement voir double. Dès lors, si vous ne voyez double que lorsque vous êtes un peu éméché ou lorsque vous essayez de lutter contre le sommeil, sachez que cette situation fait partie intégrante de la vie des personnes qui ont une diplopie. Il faut reconnaître que ce trouble visuel n’est réellement pas agréable. Toutefois, il est possible de le traiter grâce à des lentilles de contact. Passons la diplopie à la loupe pour en savoir un peu plus sur ce problème de l’œil.

La diplopie : kézako ?

La diplopie est le terme médical pour désigner une vision double. Autrement dit, avoir une diplopie, c’est lorsque l’on perçoit deux images d’un seul objet. Selon chaque individu, le dédoublement visuel peut être horizontal, vertical ou oblique. Et, dans certains cas, il est possible que la personne voie plus de deux images fantômes d’un objet unique. On parlera alors d’une polyopie monoculaire.

La diplopie peut durer temporairement tout comme elle peut persister sur le long terme.

Quels sont les types de diplopie ?

Notez que cette altération visuelle peut toucher un seul œil ou bien les deux yeux. On distingue en général deux types de diplopies.

La diplopie binoculaire

Dans le cas d’une diplopie binoculaire, la personne voit double lorsque ses deux yeux sont ouverts, mais le dédoublement de l’image disparaît lorsqu’un œil — peu importe lequel — est fermé. Ce type de diplopie est le plus fréquent.

La diplopie monoculaire

En général, un seul œil est atteint par la diplopie monoculaire. La personne voit alors double lorsqu’elle ferme son œil sain et le dédoublement des objets disparaît lorsqu’elle ferme son œil malade. Dans certains cas, il est possible que les deux yeux soient malades. On parlera alors d’une diplopie monoculaire bilatérale. Sachez que la diplopie monoculaire est un cas plus ou moins rare.

Quelles sont les causes de cette altération visuelle ?

Grosse fatigue, coup à la tête, lésions de l’œil... Nombreuses sont les raisons qui peuvent provoquer une vision double. Détaillons-les selon le type de diplopie.

Diplopie binoculaire

La diplopie binoculaire est causée par des problèmes neurologiques ou des soucis constatés au niveau de la musculature de l’œil. Le dédoublement des images s’explique du fait que les deux yeux n’arrivent pas bien à se coordonner. Les causes d’une diplopie binoculaire peuvent dont être les suivantes :
  • Une blessure à la tête. Cela peut entraîner un gonflement ou une tumeur qui s’accompagnera d’un trouble de la vision. Généralement, lorsque la blessure est guérie, la diplopie devrait également disparaître.
  • Une paralysie des nerfs crâniens. Le problème au niveau des nerfs empêchera la coordination des muscles oculaires et des nerfs oculomoteurs.
  • Un AVC. La plupart du temps, les personnes qui ont eu un AVC présentent une négligence visuelle du côté gauche. Dans certains cas, au lieu d’une cécité unilatérale, on constatera une diplopie.
  • Un strabisme. La diplopie survient parce qu’il y a une déviation de chaque œil vers un côté différent.
  • Diplopie monoculaire

    Les causes d’une diplopie monoculaire concernent en principe des problèmes réels au niveau de la structure de l’œil. Cela peut ainsi être :
  • Un problème de graduation au niveau des yeux. La personne voit double parce qu’elle devrait par exemple porter des lentilles ou des lunettes, mais néglige la correction. Cela peut également se passer lorsque la personne porte le mauvais accessoire de vue.
  • Une lésion de la cornée, de la rétine ou de l’iris. Les irrégularités au niveau de ces éléments de l’œil entraîneront une réfraction altérée de la lumière, d’où les images fantômes.
  • Une cataracte. La vision n’est pas nette, car on constate une opacification du cristallin. Un astigmatisme. Il s’agit d’une déformation de la cornée de l’œil.
  • Un problème au niveau de la rétine, comme une DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’ ge). Notez en effet que la diplopie est fréquente chez les séniors ayant dépassé les 60 ans.
  • Autres raisons possibles

    La diplopie peut aussi être causée par :
  • Une grosse fatigue
  • Une consommation excessive d’alcool
  • Le diabète
  • Une hypoglycémie
  • La prise de certains médicaments
  • Le syndrome des yeux secs
  • Une chirurgie de l’œil
  • Les conséquences de la diplopie

    Sachez que la diplopie s’accompagne de multiples autres symptômes, en plus de la vision double. Une personne qui présente ce trouble de l’œil peut avoir :

  • Une protrusion du globe oculaire (les yeux ont l’air de vouloir sortir de leur orbite)
  • Des douleurs au niveau des yeux
  • Des migraines intenses
  • Des vertiges soudains
  • Dans certains cas exceptionnels, on remarque même des problèmes d’élocution ou encore une incontinence urinaire.

    En outre, avoir une diplopie nuit manifestement à la vie quotidienne, cela, en empêchant la personne malade de vivre normalement. En effet, une personne qui a une vision double se retrouve rapidement avec les yeux fatigués. Cela s’explique par les efforts fournis pour pouvoir bien distinguer les images. Avec une diplopie et un manque total de focus des yeux, une personne a également souvent du mal à marcher et est 10 fois plus maladroite qu’un individu avec une vue normale.

    Comment traiter ce défaut de vision ?

    Simple rééducation de l’œil ou opération chirurgicale, les moyens pour soigner une diplopie dépendent des origines de la vision double. En principe, avant de décider du traitement adapté à votre trouble oculaire, l’ophtalmo va d’abord procéder à un diagnostic.

    Comment diagnostiquer la vision double ?

    La diplopie peut être le symptôme d’une maladie sous-jacente. Il est important de faire un diagnostic afin de connaître toutes les hypothèses possibles.

    Le diagnostic commencera par un interrogatoire sur vos antécédents cérébraux, vos pathologies (diabète, hypertension, etc.) ou encore sur vos récents traitements médicaux.

    Un examen physique de l’œil aura ensuite lieu. L’ophtalmologue procèdera alors à un test de motilité oculaire et de réactivité des pupilles. Cela permettra de conclure si les muscles oculaires fonctionnent comme il faut, s’ils présentent une hyperfonction ou, au contraire, une certaine paralysie. Le spécialiste procèdera également à une mesure de l’acuité visuelle.

    Parfois, on pourra vous demander de réaliser :
  • Un bilan sanguin pour détecter les maladies infectieuses
  • Un scanner cérébral pour détecter les anomalies de structures au niveau de la tête
  • Un électromyogramme pour détecter les maladies musculaires
  • Les traitements de la diplopie

    Selon la cause de la diplopie, différents traitements seront possibles :
  • Port de lentilles prismatiques pour corriger la déviation de la lumière. Vous aurez la possibilité de choisir entre des lentilles journalières ou mensuelles.
  • Port d’un patch d’occlusion ou un prisme de Fresnel sur les lunettes pour ne plus voir les images fantômes. Cette solution s’applique notamment à une diplopie binoculaire. Vous pouvez aussi adopter une méthode de grand-mère en couvrant votre œil avec un foulard ou un bandeau.
  • Rééducation oculaire avec un orthoptiste pour corriger les mouvements des muscles oculaires.
  • Injection de toxine botulique pour traiter les muscles de l’œil.
  • Opération chirurgicale. Cette dernière option est nécessaire si aucune des solutions précédentes n’est possible.
  • En tout cas, si vous constatez que vous voyez régulièrement en double, il faudrait vous rendre chez votre ophtalmo afin d’éviter que la situation ne mène vers une diplopie chronique ou autre type de pathologie.

    Si vous vous demandez quelle lentille sera la mieux adaptée à votre diplopie, n’hésitez pas à demander les bons conseils de notre opticien bubbly. Il vous suffit de vous rendre sur le chat en ligne de notre site web pour échanger avec ce dernier.

    Un doute quant aux lentilles dont vous avez besoin?