On dit souvent que les yeux sont la fenêtre de l’âme, mais saviez-vous qu’ils peuvent aussi refléter votre état de santé ? En effet, il s’agit du principal organe de communication avec l’extérieur. Cela signifie que l’œil peut servir au diagnostic de certaines maladies. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles il est important de procéder à un examen ophtalmologique de routine. Outre la vérification de l’état de votre vision, cette visite vous permet aussi d’observer ce qui se passe dans votre corps et de déceler les problèmes éventuels. Les yeux jaunes constituent notamment un symptôme à ne pas ignorer comme ils peuvent indiquer un dysfonctionnement du foie.

Aujourd’hui, bubbly — votre marque de lentilles de contact — vous explique tout sur ce trouble fonctionnel.

Pourquoi a-t-on les yeux jaunes ?

Tout d’abord, on parle ici de « jaunisse » (ou ictère) qui se caractérise par le dépôt de pigment jaune provenant de la biluribine sur la peau et les yeux. Pour rappel, la biluribine est une substance jaune présente dans la bile. Elle est produite lorsque le foie procède à la dégradation des globules rouges (mais aussi d’autres hémoprotéines) qui ne servent plus à l’organisme. La bilirubine est ensuite éliminée du corps par les selles et les urines (d’où leur couleur jaune, d’ailleurs).

Néanmoins, il se peut qu’une accumulation anormale de bilirubine puisse survenir lorsque le foie n’arrive plus à fonctionner normalement. Le taux de bilirubine qui circule dans le sang augmente ainsi, ce qui se traduit par la coloration des tissus environnants (principalement la peau et les yeux). Dans ce cas, on parle de « hyperbilirubinémie », une condition qui est à l’origine de la jaunisse.

Jaunisse : est-ce toujours un signe de problème hépatique ?

Les yeux jaunes peuvent être le symptôme de nombreuses pathologies sous-jacentes. Toutefois, ils indiquent plus souvent des problèmes au niveau de la fonction hépatique ou de la vésicule biliaire. La plupart du temps, la jaunisse se produit alors suite à des maladies comme :
  • Les hépatites virales aiguës (A, B, C, E, C) : elles peuvent altérer la capacité du foie à conjuguer et à sécréter la bilirubine, ce qui entraîne une accumulation ;
  • Les infections des voies biliaires : l’inflammation peut empêcher la sécrétion de la bile et l’élimination de la bilirubine, provoquant une jaunisse ;
  • L’anémie hémolytique : elle se caractérise par la destruction excessive des hématies, ce qui augmente à son tour la production de bilirubine ;
  • La maladie de Gilbert : une maladie hépatique génétique qui conduit à un déficit partiel de l’élimination de la bilirubine ;
  • La cholestase : elle se traduit par la diminution ou l’arrêt de la sécrétion de la bile.
  • Quand faut-il consulter un médecin ?

    Un dysfonctionnement au niveau du foie demande toujours un avis médical. Ainsi, dès que vous observez que vos yeux et votre peau commencent à adopter une teinte jaunâtre, il serait certainement plus judicieux d’aller consulter. En effet, cela fait partie des premiers symptômes d’une cirrhose, une maladie du foie qui peut entraîner d’autres problèmes de santé tels que l’insuffisance hépatique, l’hypertension portale et constitue même un état précancéreux.

    Un examen physique est d’autan plus urgent lorsque cette pigmentation anormale s’accompagne de perte d’appétit et d’amaigrissement rapide. Des démangeaisons sur la peau et une sensation de picotement irritant peuvent aussi indiquer un prurit diffus et généralisé. Votre médecin pourra alors prescrire un dosage de la bilirubine afin de déterminer la cause exacte des yeux jaunes. Ce bilan hépatique se fait par prise de sang.

    Dans le cas le plus grave, la jaunisse peut être un signe d’encéphalopathie hépatique, une affection sérieuse qui peut être à l’origine d’une invalidité grave (pouvant potentiellement se terminer en coma). Alors, redoublez de vigilance lorsque vos symptômes incluent la désorientation, la perte de mémoire, la confusion ainsi que les troubles de sommeil.

    Yeux jaunes : comment y remédier ?

    La jaunisse elle-même ne requiert aucun traitement comme il s’agit de symptôme et non d’une maladie. Néanmoins, elle nécessite un suivi adéquat. Bien que la jaunisse du nourrisson reste a priori sans danger, l’avis d’un médecin est aussi conseillé. Quoi qu’il en soit, le traitement se concentre plutôt sur la cause sous-jacente de l’affection. Il faut aussi prendre en compte les complications éventuelles liées à votre état de santé actuel. Une fois le diagnostic posé, les solutions seront orientées vers cette pathologie particulière et peuvent nécessiter ou non une hospitalisation.

    Dans certains cas, un simple repos peut être prescrit et dans d’autres, un traitement médicamenteux, une perfusion intraveineuse ou une exsanguino-transfusion peut être nécessaire. Si en revanche, la prise de médicament est à l’origine du problème, l’arrêt du traitement peut suffire pour atténuer les yeux jaunes. De même, le patient peut ne nécessiter qu’un suivi à court terme ou au contraire une surveillance étroite à vie par un médecin. Encore une fois, tout cela dépend de la maladie à l’origine des yeux jaunes.

    Les yeux jaunes et l’alcool

    Saviez-vous que la jaunisse peut aussi être liée à votre mode de vie ? Le stress peut par exemple altérer le métabolisme de la bilirubine. Il en est de même pour la consommation excessive d’alcool qui peut provoquer des lésions au niveau du foie, altérant ainsi sa capacité à remplir son rôle. Dans ce cas, revoir sa nutrition et ses habitudes s’impose.

    D’ailleurs, la prévention reste toujours une meilleure stratégie que le traitement. Vous pouvez ainsi adopter les bons gestes au quotidien. En plus de réduire les excès d’alcool occasionnels, pensez également à :

  • Limiter la consommation d’aliments trop sucrés ;
  • Bien s’hydrater en privilégiant l’eau plate ou pétillante et les infusions d’herbes fraîches aux boissons gazeuses et jus de fruits ;
  • Éviter les produits ultra-transformés et/ou trop gras ;
  • Intégrer dans les repas les ingrédients bons pour le foie (ail, curcuma, noix, abats, fruits rouges, radis noir, café...).
  • Quelles sont les autres maladies détectables par un examen oculaire ?

    Comme vous le savez surement, le fonctionnement de l’œil humain est particulier, c' est un organe « transparent ». Il constitue un excellent point d’observation pour détecter certaines pathologies comme le diabète, l’hypertension, les problèmes de glande thyroïde, ainsi que de nombreuses maladies auto-immunes, comme la sclérose en plaques, le lupus ou encore la polyarthrite rhumatoïde.

    Par ailleurs, la sclérotique est caractérisée par sa couleur blanche. Si vous observez un changement à ce niveau, cela peut alors annoncer un problème de santé, plus ou moins sérieux.

  • L’arc cornéen peut notamment indiquer un excès de cholestérol.
  • Une pâleur à l’intérieur des paupières, quant à elle, peut montrer une carence en fer.
  • Les cernes et poches en dessous des yeux sont généralement causés par la rétention d’eau.
  • Tandis que les yeux rouges peuvent révéler des troubles au niveau de la circulation sanguine.
  • La couleur jaune n’est ainsi pas l’unique symptôme à surveiller de près.

    Quoi qu’il en soit, la santé des yeux est primordiale. Alors, choisissez avec précaution les accessoires que vous utilisez (maquillage, mais aussi lentilles de contact). Que vous privilégiez les lentilles journalières ou les lentilles mensuelles, préférez notamment les articles de qualité. Chez bubbly, vous avez par exemple accès à des accessoires de vue, minutieusement sélectionnés par un expert en contactologie. Ces derniers profitent également de la technologie exclusive Aqualock qui favorise l’hydratation naturelle de l’œil et améliore ainsi le confort tout au long de la journée.

    Comme les intermédiaires sont éliminées, vous bénéficiez d’un prix très raisonnable, tout en acquérant des lentilles de contact de qualité. Brice, l’opticien bubbly reste à votre entière disposition pour vous aider à faire votre sélection. N’hésitez donc pas à le contacter via la boîte de dialogue disponible sur le site ou par email à l’adresse info@bubbly-contact.com

    Un doute quant aux lentilles dont vous avez besoin?



    !--

    Voir la vie en bubbly

    Vous aussi, découvrez vite tous les avantages des lentilles bubbly

    -->