Lors d’une fête en famille ou durant une soirée entre amis, l’alcool s’invitera souvent à la partie. Tout le monde profitera d’ailleurs de l’occasion pour prendre quelques verres. Bière, champagne, vin, gin ou autre spiritueux, après 3 ou 4 verres, on se sent forcément un peu éméché : on a la tête qui tourne, la langue pâteuse, la voix rauque... et on commence à voir double ! Eh oui, l’alcool affecte effectivement la vision. Comment ? Éléments de réponses avec bubbly.

Comment est la vision à court terme après avoir bu quelques verres d’alcool ?

Boire de l’alcool entraîne divers effets sur la vue. De la baisse de l’acuité visuelle à l’altération des réflexes oculaires, ce qui est sûr, c’est que l’alcool n’est pas très bien perçu par l’œil. Voici comment vous allez vous sentir après avoir bu de l’alcool :

  • Les yeux s’assèchent, ce qui provoquera la diminution de la vision et une certaine irritation ou démangeaison. Pour les porteurs de lentilles de contact, ce symptôme est encore plus accentué à cause de ce dispositif de vue. Cet assèchement va également entraîner des yeux rouges.
  • Les clignements des yeux se multiplient inconsciemment, mais de manière plus lente, ce qui provoquera une concentration minimale.
  • Les pupilles deviennent deux fois moins réactives. En effet, les nerfs qui permettent l’ouverture ou la fermeture de la pupille sont engourdis par l’alcool. L’œil devient alors hypersensible à l’éblouissement et est moins capable de percevoir les contrastes (jusqu’à -30 %).
  • Vous serez victime de l’effet tunnel ou vision en tunnel, une situation où le champ de vision est réduit parce que les yeux sont moins capables de voir naturellement des 2 côtés latéraux.
  • Avec tous ces symptômes, vous comprendrez certainement bien pourquoi il est formellement interdit de prendre le volant après quelques verres d’alcool. Ben oui, avec un conducteur dont les capacités visuelles et les réflexes sont réduits, l’alcool au volant est à l’origine de nombreux accidents mortels tous les weekends !

    Alcool et vision sur le long terme

    Si vous prenez régulièrement de l’alcool, les effets sur le long terme exposent votre vue à des situations permanentes et dangereuses. Avec un fort taux d’alcoolémie à long terme, voici les risques encourus :

  • L’assèchement des yeux provoqué par l’alcool et les irritations qui s’ensuivent peuvent provoquer des infections, voire des lésions de la cornée ou autres maladies oculaires fréquentes comme le glaucome.
  • Vous risquez d’avoir la cataracte, un problème oculaire qui se manifeste par un cristallin devenu trop opaque.
  • L’alcool accélère le vieillissement des cellules dans l’organisme. Concernant les yeux, cela va entraîner une DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’ âge) prématurée. C’est une maladie de la macula (la partie centrale de la rétine) qui provoque une altération de la vision centrale.
  • L’alcool affectera le foie en l’empêchant d’absorber la quantité de vitamines requise par le corps. Et qui dit « vitamines » dit « bonne vue », donc automatiquement, l’alcool détériore l’acuité visuelle sur le long terme.
  • Vous vous êtes probablement demandé si alcool et perte de vue sont liés ? Eh bien, oui, la conséquence la plus dramatique de l’alcool sur la vue est indubitablement la cécité totale.
    alcool effet sur la vision

    Les effets néfastes du tabac sur la vision

    Saviez-vous que boire de l’alcool décuple les envies de cigarettes ? Ce ne sont pas les fumeurs qui vous diront le contraire. Mais ce qui surprend, c’est qu’il y a également certains non-fumeurs qui deviennent de grosses cheminées uniquement lorsqu’ils boivent de l’alcool ! À titre d’information, cette envie de fumer s’explique du fait que la nicotine contenue dans le tabac permet de contrebalancer l’endormissement à cause de l’alcool.

    En tout cas, tout comme l’alcool, le tabac affecte également la santé visuelle. En effet, la nicotine présente dans le tabac lui-même, mais également les autres produits chimiques contenus en suspension dans la fumée de cigarette, sont mauvais pour l’organisme.

    Voici les conséquences du tabagisme sur la santé des yeux :

  • La fumée de cigarette contient du méthanol et autre gaz lourd qui entraînent l’évaporation de l’humidité de l’œil. Vous aurez alors le syndrome des yeux secs, dont les effets seront encore plus irritants si vous êtes porteur de lentilles de contact mensuelles. Et sachez que cet assèchement de l’œil peut également très bien toucher les non-fumeurs qui côtoient régulièrement des fumeurs.
  • L’œil est moins protégé, car la fumée entraîne la fragilité des tissus et de la peau autour des yeux. Le risque d’infection est alors accru.
  • Tout comme l’alcool, la nicotine entraîne l’accélération du vieillissement des cellules de l’organisme. Vous avez 5 fois plus de chances d’être atteint d’une DMLA prématurée si vous êtes un gros fumeur.

    Autres maladies oculaires graves liées au tabac

  • La cataracte, à cause de la fumée de la cigarette.
  • La névrite, qui se présente par l’inflammation des nerfs optiques.
  • L’uvéite, qui se manifeste par l’inflammation de l’uvée (partie intermédiaire de l’œil).
  • La maladie de Graves, qui survient à cause de l’hypertrophie des muscles autour de l’œil et de l’augmentation du volume du tissu conjonctif gras.
  • La rétinopathie, une maladie oculaire liée au diabète et accentuée par le tabagisme.
  • L’Accident Ischémique Transitoire (AIT), qui entraîne une cécité temporaire.
  • Par ailleurs, sachez que l’alcool et le tabac entraînent des maladies oculaires intra-utérines. En effet, chez les femmes qui boivent ou qui fument durant la grossesse, en plus du risque de naissance prématurée, les risques que le bébé à naître connaisse des troubles oculaires sont élevés : présence d’un strabisme aigu, problèmes rétiniens, erreurs de réfraction, etc.

    Le sevrage et les troubles de la vision

    Si vous avez décidé de dire au revoir à l’alcool et à la cigarette après une certaine dépendance, vous ne pourrez pas échapper à l’étape du sevrage et de ses conséquences sur l’organisme.

    Vous vous dites qu’en vous affranchissant de cette dépendance, vous supprimez les problèmes oculaires. Eh bien, c’est vrai et faux en même temps. Comment cela ?

    En réalité, le sevrage pourrait très bien accentuer les troubles de la vision. C’est une étape des plus difficiles pour une personne autrefois alcoolique ou un gros fumeur. Lutter contre les envies de boire ou de fumer, ce n’est pas une mince affaire. En luttant contre la tentation, vous pouvez passer de la dépression au délire pour les cas les plus durs. Le manque peut éventuellement provoquer des troubles cérébraux comme les hallucinations et des troubles ophtalmologiques à l’instar d’une vision floue ou double.

    Mais lorsque vous serez enfin habitué, vous constaterez que vos yeux se comporteront mieux. En effet, en s’abstenant de boire ou de fumer, l’hydratation de l’organisme sera meilleure. Vous aurez ainsi moins la sensation d’avoir les yeux secs et irrités. Notez cependant que ce n’est pas pour autant que vous supprimerez la baisse de votre acuité visuelle et tous les autres problèmes oculaires autrefois liés à l’alcool et à la cigarette. Néanmoins, vous pourrez désormais les corriger sans problème grâce à des lentilles.

    En tout cas, sachez que si vous avez décidé de vous sevrer, vous devez faire un suivi médical lors du traitement, car un sevrage brusque peut entraîner un décès.

    Comment prendre soin de ses yeux endommagés par l’alcool ou le tabac ?

    Si vous avez des yeux endommagés par l’alcool ou la cigarette, vous devez décupler d’attention et être complètement aux petits soins concernant votre vue. On avait d'ailleurs rédiger un articles pour vous donner des conseils pour prendre soin de vos yeux. Voici les gestes de base pour choyer vos yeux dégradés par votre dépendance : Adoptez un mode de vie plus sain, en évitant autant que possible l’alcool et le tabac.

  • Optez pour un régime alimentaire quotidien hypervitaminé. Les vitamines, notamment A, C et E, sont les meilleures alliées des yeux, car elles préservent leur santé. Par ailleurs, pensez également à enrichir votre alimentation en zinc, en oméga 3 et en bêta-carotène.
  • Protégez vos yeux du soleil et des rayons UV ! Lunettes de soleil, lentilles anti-UV, chapeau... Faites le nécessaire.
  • Ne vous exposez pas trop longtemps aux lumières bleues (écrans des ordinateurs, smartphones et tablettes), notamment avant de dormir. Faites plusieurs pauses dans la journée si vous travaillez devant un écran.
  • Pensez à prendre un rendez-vous chez l’ophtalmo ! Seul un pro pourra vous prescrire une ordonnance visant à mieux soigner votre vue.
  • Nos conseils pour allier alcool et vision comme il faut

    Alors, évidemment, il ne faut pas constamment consommer de l’alcool. L’excès d’alcool, c’est mauvais pour la santé, donc pour la vue. Mais cela veut-il dire qu’il faut complètement renoncer à l’alcool si l’on veut garder une vision optimale ? Eh bien, concrètement, la réponse est : non. Ben oui, vous avez tout à fait le droit de profiter des soirées du vendredi soir pour vous détendre et des petites fêtes en famille sans avoir des problèmes oculaires sur le long terme, ensuite après !

    Alors, certes, bubbly, c’est plutôt un conseiller pour la vue, mais nous avons quand même quelques bons conseils pour consommer raisonnablement l’alcool sans affecter cette dernière. Les voici :

  • Buvez également beaucoup d’eau lors de vos festivités bien arrosées pour permettra en quelque sorte de diluer l’alcool dans votre organisme.
  • Pensez à manger également lorsque vous buvez.
  • Ne buvez pas votre verre d’une traite. Prenez le temps de boire doucement, de siroter votre boisson. Oui, même s’il s’agit de whisky qui n’a pas un goût très agréable.
  • Buvez dans un verre et non à la bouteille pour ralentir l’ivresse.
  • Limitez-vous à un certain nombre de verres (à respecter impérativement) afin d’éviter le blackout !
  • Sachez notamment que selon les experts, la consommation quotidienne maximale se fait comme suit :

  • Pour les femmes : 2 verres/jour, sans excéder les 10 verres/semaine.
  • Pour les hommes : 3 verres/jour, sans excéder les 15 verres/semaine.
  • Quoi qu’il en soit, l’essentiel reste de boire avec modération. On le prône d’ailleurs partout sur les affiches, à la télé, et sur les bouteilles d’alcool elles-mêmes !

    En bref, bon nombre savent que boire de l’alcool ou fumer, ça peut entraîner des maladies à l’instar de divers cancers. Mais la plupart ignorent que cela a également des effets néfastes sur la vision, notamment si vous portez des lentilles de contact journalières ou mensuelles. Pensez alors à réduire, voire à limiter complètement, votre consommation d’alcool ou de tabac pour prendre soin de votre vue qui est un sens vital !

    En tout cas, si vous avez arrêté d’être dépendant à l’alcool et que vous souhaitez chouchouter votre vue, demandez les bons conseils de notre opticien bubbly sur le tchat en live de notre site web pour connaître quelle est la lentille qui vous convient le mieux.

    Un doute quant aux lentilles dont vous avez besoin?



    !--

    Voir la vie en bubbly

    Vous aussi, découvrez vite tous les avantages des lentilles bubbly

    -->